Utilisation

Gaspacho est composé de deux parties. Un serveur de configuration et un agent de configuration installé sur chaque machine du parc.

Le serveur de configuration comprend une interface permettant la gestion des choix à appliquer sur la machine.

Par défaut, l’interface web de configuration de Gaspacho est accessible à l’adresse http://localhost:8080/.

La connexion et la déconnexion

À la connexion sur l’interface de configuration de Gaspacho, la mire de connexion permet de s’authentifier sur le site.

Mire de connexion

Suivant la configuration, le type d’authentification peut être différent. Par défaut, l’utilisateur est admin et le mot de passe admin.

Pour se déconnecter de Gaspacho, il faut cliquer sur le bouton de la barre de statut en bas à droite.

Bouton de déconnexion

Les statuts

La barre de statut donne des informations sur l’état de Gaspacho. Il est possible de savoir si l’application est en train de charger des informations depuis le serveur.

Gaspacho est en activité

Lorsque l’application ne fait rien, la barre de statut affiche le message “Prêt”.

Gaspacho est prêt

Dans la barre de statut, des messages sont affichés lorsque c’est nécessaire.

Message dans la barre de status

Ainsi que les messages d’erreurs.

Erreur dans la barre de status

Dans le cas des messages d’erreurs, une fenêtre apparaît en même temps que le message dans la barre de statut.

Fenêtre d'erreur

Les groupes

Une fois connecté, la liste des groupes apparaît dans la colonne de droite de l’application.

Groupes

Par défaut, aucun groupe n’existe. Il faut créer l’ensemble des groupes suivant vos besoins.

Comme expliqué dans les concepts, les groupes ont la possibilité d’hériter d’autres groupes.

Il n’y a pas de notion d’héritage pour les templates.

Ajouter un groupe ou un template

Il n’y a pas de différence entre l’ajout d’un groupe ou un template mis à part que le template n’a pas d’héritage (d’autres groupes ou templates) et qu’il ne peut contenir des groupes de machines.

Pour ajouter un groupe ou un template, il suffit de cliquer sur le bouton “Ajouter” en bas de la colonne “Groupe”.

Édition des groupes

Il est nécessaire de commencer par donner un nom à ce nouveau groupe et, éventuellement, un commentaire.

Pour créer un template, il suffit de cliquer sur la case à cocher “Template”. Dans ce cas deux onglets se griseront : l’onglet “Machine” et l’onglet “Template”.

Pour faire hériter un groupe d’un autre, il suffit de sélectionner le groupe parent avant de créer un nouveau groupe. Dans l’onglet Template, il est possible de cocher les templates dont on veut faire hériter les choix. Il est nécessaire de créer le template avant de le lier.

Lier un template à un groupe

A la connexion d’une machine, Gaspacho doit pouvoir déterminer dans quel groupe de machines elle appartient. Pour cela, il est nécessaire de créer des groupes de machines pour chaque groupe.

Pour cela, il est possible de créer des groupes de machines de type IP ou de type nom de domaine. Le nom DNS ou l’IP peut contenir des motifs inspirés du shell Unix :

*        remplace tout
?        remplace un seul caractère
[seq]    remplace tous caractères dans "seq"
[!seq]   remplace tous caractères en dehors de "seq"
Lier un groupe et un ordinateur

Pour chacun des groupes, il peut être nécessaire de différencier le paramétrage suivant l’utilisateur qui s’y connecte. Pour cela, il faut créer des utilisateurs ou des groupes d’utilisateurs et les lier à ce groupe.

Lier un utilisateur au groupe

En plus des administrateurs, il est parfois intéressant de créer des managers. Ces derniers auront la charge de configurer une liste de groupes. De plus ils seront automatiquement administrateur local sur les postes de travail du ou des groupes.

Lier un manager au groupe

Enfin, il est possible de lier ce groupe à une liste de logiciels et/ou une liste d’OS. Dans ce cas, seulement les règles concernant ces logiciels/OS seront affichées.

La liste des logiciels et des OS provient des règles. Il n’est pas possible d’en ajouter sans importer de nouvelles règles.

Lier un logiciel à un groupe

Les groupes et les managers

Les managers n’ont pas la possibilité de configurer, supprimer ou réordonner un groupe. Ils ne peuvent préparer une configuration pour les machines du groupe.

Lorsqu’on se connecte à Gaspacho en tant que manager, il est facile de distinguer les groupes où le manager à la possibilité d’intervenir ou non. Tous les groupes/templates de couleur rose ne sont pas accessible au manager.

Les groupes en tant que manager

Réordonner les groupes

L’ordre des groupes a une grande importance. En effet, il est possible qu’une machine appartienne à plusieurs groupes de machines. Par exemple : room1 appartient à “*”, “room*”, “r*1”, ... La recherche du groupe part du bas de la colonne des groupes. Le premier groupe avec un groupe de machines qui correspond sera appliqué à la machine.

Pour réordonner les groupes, il faut glisser-déposer les groupes à l’endroit voulu. Il est possible de réordonner les groupes mais également de revoir l’héritage en déplacant les groupes.

Il n’est bien entendu pas possible de déplacer un groupe d’utilisateurs ou un template de cette manière.

Reorganiser les groupes

Supprimer un groupe

Pour supprimer un groupe, il suffit de sélectionner le groupe voulu et de cliquer sur le bouton “Supprimer”.

Suppression d'un groupe

La suppression d’un groupe entraîne la suppression de tous les choix associés au groupe et aux groupes d’utilisateurs associés. S’il y a des groupes enfants, ils seront également supprimés.

Les choix

Pour faire un choix, il faut d’abord sélectionner un groupe ou un groupe d’utilisateurs et une catégorie.

Les choix du groupe et de la catégorie s’affichent alors dans la colonne “Règle”. Si un groupe d’utilisateurs est selectionné, seules les règles utilisateurs sont affichées. Pour un groupe, les règles utilisateurs et machines sont affichées.

Les règles sont classés par étiquette.

Affichage des règles

Pour chaque règle il est possible d’avoir plus d’information en cliquant sur le “+” au début de la ligne.

Information sur la règle

Pour des raisons de performance, les plateformes ne sont pas affichées dans les informations. En cliquant sur le bouton “Afficher plateformes”, la liste des plateformes affectées par la règle seront affichées.

Information sur la règle

État des choix

Il existe différents états pour un choix. Ces états sont visibles dans la première colonne des règles.

Le choix peut être utilisateur (état par défaut).

Choix utilisateur

Le choix peut être imposé désactivé.

Choix imposé désactivé

Le choix peut être imposé activé.

Choix imposé activé

Valeur des choix

Si la règle est avec valeur, il faut renseigner des informations complémentaires.

Toutes les règles avec valeur ont un texte écrit dans la troisième colonne. Si la règle n’a pas de valeur par défaut, le texte “Spécifier une valeur” apparaît.

Les règles avec valeur

Suivant le type, la zone de saisie sera différente.

La zone de texte.

Zone de texte

Un chiffre.

Chiffre

Une liste prédéfinie.

Liste prédéfinie

Une liste.

Liste

Validation des choix

Lorsqu’un choix est modifié, un triangle rouge apparaît à la droite de la case modifiée.

Choix modifié

Il est alors possible d’enregistrer les modifications ou de les annuler.

Enregistrer un choix

Supprimer un choix

Pour supprimer un choix, il suffit de cliquer sur la croix rouge de la dernière colonne de la règle.

Une fois supprimé, il faut valider les choix.

Supprimer un choix

Les choix et l’héritage

Si le groupe ou le groupe d’utilisateurs hérite d’autres groupes ou de template, le choix d’une règle peut être hérité.

Les choix hérités apparaissent de façon plus claire dans l’interface.

Il n’est pas possible de supprimer un choix hérité. Si celui-ci ne convient pas, il faudra faire un autre choix pour le groupe voulu.

Choix non-hérité :

Choix non hérité

Choix hérité :

Choix hérité

Appliquer les choix

Même après la validation des choix, ceux-ci ne sont pas appliqués sur les machines lors de leur connexion. En effet, il faut d’abord Appliquer en cliquant sur le bouton du même nom dans la barre de statut.