Présentation

La genèse de Gaspacho

L’idée de créer Gaspacho est venue dans le cadre professionnel.

Le projet libre EOLE utilise le logiciel libre Esu. Mais ce projet ne convient pas aux environnements hétérogènes et ne permet pas l’intégration des postes GNU/Linux.

Le groupe d’utilisateurs de logiciel libre en Côte d’Or, COAGUL, a décidé de se réunir pour partager les compétences des différents membres pour démarrer le projet.

Même si le projet est suivi par certains membres de COAGUL, il est maintenant développé de façon autonome.

Le produit

Gaspacho est un projet libre (GNU GPL v3) destiné à configurer les postes de travail d’une entité.

Le but du projet est de configurer indifféremment un ensemble de logiciels et de systèmes avec des choix déterminés par l’administrateur. Mais ce n’est pas un logiciel de sécurisation du poste.

Un exemple simple de configuration : le proxy.

Si l’on veut configurer le proxy sur un ensemble de logiciels et de systèmes, cela peut devenir assez rapidement rébarbatif. Il faut le faire souvent dans plusieurs applications.

Avec Gaspacho, il est possible de définir une seule fois la configuration du proxy pour que l’ensemble des logiciels compatibles soient correctement paramétrés.

Pour cela, les configurations des applications sont divisées en différentes règles regroupées par catégories et étiquettes. Une règle peut être appliquée à différents logiciels (Mozilla Firefox et Konqueror) et à différents types de système (GNU/Linux et Microsoft Windows).

Les choix de l’administrateur sont regroupés dans des groupes de machines auxquels on associe des utilisateurs ou des groupes d’utilisateurs. Ainsi, le bureau de l’utilisateur sera systématiquement construit en fonction du lieu de connexion, du système et des besoins exprimés.

Enfin, l’administration pourra être déléguée à un ou plusieurs managers pour un groupe déterminé.

Pour faciliter la configuration de l’ensemble du parc, un système d’héritage de choix et de template de choix permet de centraliser des configurations des différents groupes.

Gaspacho est composé de 2 parties logicielles :

  • un serveur de configuration ;
  • un agent sur les postes clients.

Les projets proches

Des projets proches, sur le principe, existent. S’ils sont utiles dans leur domaine de compétence, ils ne peuvent pas remplacer Gaspacho.

  • privateur : GPO de Microsoft. Ce projet ne s’intéresse qu’à la base de registre et ne permet pas de configurer plusieurs logiciels avec une seule règle ;
  • libres :
    • Esu : correspond aux besoins des règles mais pas multi-plateforme,
    • Puppet, CfEngine, ... : pas de notion d’utilisateur, centré sur la notion de fichier (donc pas de possibilité de personnalisation de l’utilisateur) et l’administrateur doit connaître la structure des fichiers de configuration.

Les choix technologiques

  • Python : language de scripting avancé, robuste et reconnu ;
  • Twisted : boîte à outils réseau utilisée pour le serveur web ;
  • Elixir : boîte à outils pour la gestion de la base de données ;
  • Ext-JS : bibliothèque javascript permettant de créer des applications web avec des widgets graphiques.

Table des Matières

Sujet précédent

Documentation Gaspacho

Sujet suivant

Concepts

Cette page